redressement

1 articles
« Barbès sans Tati, c’est impossible »

« Barbès sans Tati, c’est impossible »

ARTICLE EN LIBRE ACCÈS - REPORTAGE - Tati, propriété du groupe Eram, a été placé aujourd’hui en redressement judiciaire, avant une probable cession. Une centaine de salariés ont manifesté, jeudi 4 mai 2017, à Barbès (18e arrondissement), où tout a commencé en 1942. En 75 ans, le vichy rose de Tati est devenu un symbole du quartier. Salariés et riverains…