Qui sommes-nous ?

LA CHARTE EDITORIALE

Soixante-Quinze, premier magazine de société indépendant consacré à Paris et sa région.

Cette charte éditoriale est le pilier du lancement de ce nouveau magazine sur Paris, premier magazine de société local dans la capitale.

Soixante-Quinze est un magazine indépendant d’informations générale et politique. Avec une conviction : celle d’offrir un magazine empreint d’une forte ligne éditoriale et laissant une large place à l’illustration.

Un mensuel généraliste d’information locale

Soixante-Quinze traite de la manière la plus honnête possible des enjeux parisiens, territoire vivant et en constante mutation. Son équipe propose un traitement original et percutant de l’actualité locale, avec une exigence de qualité et de sérieux. L’équipe reste fidèle à cette ligne éditoriale, clef de voûte de ce mensuel. Magazine de presse de proximité, Soixante-Quinze est un support d’information locale dynamique, privilégiant le débat et l’ouverture sur les préoccupations de notre société.

Soixante-Quinze offre une information contextualisée, critique et vérifiée. Son traitement propose au lecteur une approche du fonctionnement global du territoire, en décryptant ses enjeux de développement et leurs conséquences sociale, politique, économique, environnementale, culturelle.

La périodicité mensuelle de Soixante-Quinze permet une analyse approfondie et un suivi de l’information sur le long terme. Cette démarche implique la multiplication du nombre de sources sollicitées et donne la parole au maximum d’acteurs locaux concernés par les sujets traités.

Un mensuel humaniste et citoyen

Soixante-Quinze s’inscrit dans une démarche citoyenne. Il a vocation à créer des interactions entre les habitants, quels qu’ils soient, et souhaite favoriser le lien social, la solidarité et le respect mutuel.

Un mensuel moderne et original

Soixante-Quinze choisit comme territoire d’information Paris et sa banlieue. Il veut occuper une place originale dans le paysage médiatique parisien en se positionnant comme complément d’information de ce dernier.

Un mensuel empreint de valeurs sociales

Dans un contexte de précarisation des métiers de la presse et particulièrement des journalistes, Soixante-Quinze veut aussi être la preuve que l’on peut encore faire du bon journalisme en respectant ceux qui produisent l’information : les journalistes. Une attention particulière sera apportée au respect du droit du travail trop souvent bafoué au sein de la profession et au recours raisonnable et raisonné de stagiaires, le tout dans le respect mutuel et la volonté d’aller ensemble à la rencontre de la population.

La rédaction

 

La publication sur le site Internet soixantequinze.paris de documents, tels que textes, photos, vidéos, adressés par des lecteurs, ne fait l’objet d’aucune rémunération de quelque façon que ce soit.