Une journée avec les petits rats

Une journée avec les petits rats

EN KIOSQUE # 18 – PAR-DESSUS LE PERIPH’ – Entre leçon de maths et cours de danse classique, la vie des élèves de l’École de danse de l’Opéra national de Paris, basée à Nanterre depuis trente ans, est réglée comme du papier à musique.

L’adresse a de quoi faire rêver tout aspirant. 20, allée de la Danse. À quinze minutes en RER du palais Garnier, arrêt Nanterre-Préfecture, dissimulé derrière quelques immeubles, on découvre un édifice blanc aux lignes épurées, à proximité du parc André-Malraux, à Nanterre (92). Signé de Christian de Portzamparc, cet ensemble architectural abrite depuis 1987 l’École de danse de l’Opéra national de Paris, vivier du ballet de cette prestigieuse institution parisienne.

« Lorsqu’on aperçoit le bâtiment du bout de cette allée, celui-ci ne dévoile pas toute sa grandeur. Il faut alors passer la porte discrète de l’entrée et laisser les ailes de l’école se déployer, une courbe pour le bâtiment hébergement, un cube rempli de sérénité et de sagesse pour celui de la scolarité, et enfin, le cercle mystérieux et imposant du bâtiment dévolu à la danse », évoque joliment Élisabeth Platel, directrice de l’école depuis 2004 (…)

Photographie : © Mathieu Génon

Lire la suite dans Soixante-Quinze # 18 en vente en kiosque à partir du mardi 31 octobre 2017

Acheter Soixante-Quinze # 18 en version PDF

Pour s’abonner à Soixante-Quinze, ou acheter le numéro qui vous manque, cliquez ici

Par Claudine Colozzi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *