Le guide des marchés de Paris

Le guide des marchés de Paris

EN KIOSQUE # 18 – LE DOSSIER – Sortie en famille ou vrai mode de consommation, le marché alimentaire résiste dans la capitale. On compte aujourd’hui plus de 80 « ventres de Paris », répartis dans chaque arrondissement, tous les jours de la semaine. À la clé, une diversité d’offres, de qualités et de prix. Le marché demeure, à l’heure de la supérette impersonnelle, un lieu de convivialité et d’échanges. Un symbole du Paris d’antan, qui se renouvelle grâce à de nouvelles formes telles que l’Amap ou la Ruche qui dit oui ! Saisissez votre panier en osier, nous avons déniché pour vous les meilleurs marchés de Paris, du plus grand au plus chic, du moins cher au plus bio.

Le plus chic – Président-Wilson16e arrondissement

En ce jour frisquet d’octobre, le mercure est tombé sous les 15 °C. Quelques femmes, sac Louis-Vuitton à l’épaule, ont sorti les manteaux de vison. Des hommes élégants font leurs emplettes en costume. Le marché du Président-Wilson, dans le 16e arrondissement, installé entre la place d’Iéna, le palais de Tokyo et le musée Galliera, est le plus chic de la capitale. Pour ses acheteurs… et ses prix (…)

Président Winston

Le moins cher – Barbès 18e arrondissement

Deux melons pour 1,50 euro, 100 grammes de crevettes roses pour 1,70 euro, trois pamplemousses pour 2 euros, trois avocats pour 1 euro, dix kilos de patates pour 5 euros, deux bouquets de menthe pour 0,50 euro… Aucun doute : le marché Barbès est bel et bien le plus compétitif de Paris (…)

Barbès

Le plus gastronomique – Enfants-Rouges3e arrondissement

Hormis aux quelques heures creuses, ce n’est pas le mot « marché » qui vient à l’esprit quand on pénètre dans ce lieu. Certes, il y a bien quelques stands de fruits et légumes, d’autres de fleurs et de fromages, bien fréquentés. Mais la particularité du marché des Enfants-Rouges, celle qui saute aux yeux, est que tout est fait pour consommer sur place (…)

Enfants rouge

Le plus villageois – Monge5e arrondissement

C’est la place du quartier, comme d’autres ont leur place du village. Impossible de louper le marché Monge, qui se tient ici, trois fois par semaine, entre les beaux immeubles. « Convivial, ce marché ? Oui, c’est bien le mot », lance Michèle, une habituée pour qui, en la matière, tous les marchés ne se valent pas (…)

Le plus bigarré – Aligre12e arrondissement

Ras-le-bol des simples étals de fruits et légumes ? Foncez place d’Aligre, au marché le plus bigarré de la capitale. En plus de la cinquantaine de stands traditionnels qui se montent et se démontent dans un ballet réinterprété chaque jour, une quinzaine de commerçants tiennent boutique sous la halle Beauvau, le marché couvert plus que bicentenaire (…)

Aligre

Le plus grand – Bastille11e arrondissement

« C’est parce que ce quartier est grand, fréquenté en permanence. Il a besoin de ce type de marché », lance Bruno Plaisance afin de justifier la taille de celui du boulevard Richard-Lenoir. Derrière son étalage de pains et viennoiseries, le commerçant ne voit pas d’autre explication. Il aime à le dire : « Bastille, c’est spécial »,c’est tout (…)

Bastille

Le plus bio – Raspail6e arrondissement

On peut y croiser DSK, Vincent Lindon ou Antoine de Caunes. Mais ce n’est pas pour cela que le marché Raspail déplace les foules. Non, la vraie raison, c’est qu’une portion du boulevard du 6e arrondissement, entre la rue de Rennes et celle du Cherche-Midi, se transforme chaque dimanche matin en empire du bio. Le « non conventionnel » se retrouve ici sous toutes ses formes : des fruits et légumes – dont ceux de Gérard Verger, le bien nommé –, de la viande, du fromage, du pain ou du miel, mais aussi des huiles essentielles, des châles et même des ceintures de golf ! (…)

Raspail

Le plus haut perché – Télégraphe20e arrondissement

C’est le rendez-vous des « montagnards ». La rue du Télégraphe, dans le 20e arrondissement, culmine à 128 mètres d’altitude, ce qui en fait l’artère la plus élevée de l’espace public parisien. Elle héberge logiquement, le long du cimetière de Belleville et du petit square attenant, le marché qui porte son nom, le plus haut de Paris. Pour lorgner sur la douzaine d’étals, il faut faire travailler ses mollets. Mais les flemmards peuvent souffler, la bouche de métro est toute proche…

Le plus exotique (et le plus informel) – Dejean18e arrondissement

Au premier coup d’oeil, si l’on est novice, certains produits ne disent pas grand-chose. C’est normal : ce qu’on trouve au marché Dejean atterrit rarement dans nos assiettes. « Il faut cuisiner africain, sinon on ne sait pas quoi en faire », plaisante une dame qui fait son marché dans la rue des Poissonniers (…)

Dejean

La plus belle vue – Saxe-Breteuil 7e arrondissement

Ici, le badaud choisit ses poires, son gigot ou son camembert à l’ombre d’une grande dame. Dans l’alignement parfait des étals de l’avenue de Saxe, un peu cachée par les feuillages automnaux, l’emblématique tour Eiffel. Le marché Saxe-Breteuil, dans le 7e arrondissement, possède l’une des plus belles vues de la capitale (…)

Saxe Breteuil

Le plus local – La Ruche qui dit oui !50 lieux de distribution à Paris

Elle a quatre ans, mais c’est déjà une vieille ruche. Parce que le concept, lui, n’en a que six. La Ruche qui dit oui ! essaime partout dans la capitale. Son concept ? Permettre aux producteurs d’apporter leur marchandise directement aux consommateurs qui l’ont préalablement choisie et payée en ligne (…)

Le plus engagé – L’Amap52 lieux de distribution à Paris

Ce lundi soir, la cour du Foyer de Grenelle (15e arrondissement) a des airs de place de marché. Un marché un peu particulier. Il est 19 heures, des Parisiens, cabas à la main, se massent devant et… derrière les étals. Car dans une Amap – Association pour le maintien d’une agriculture paysanne –, on est invités à mettre la main à la pâte (…)

Amap

Photographies : © Mathieu Génon

Lire la suite dans Soixante-Quinze # 18 en vente en kiosque

Acheter Soixante-Quinze # 18 en version PDF

Pour s’abonner à Soixante-Quinze, ou acheter le numéro qui vous manque, cliquez ici.

Par Philippe Schaller

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *