SDF sous les tours du CAC

SDF sous les tours du CAC

EN KIOSQUE # 16 – ENQUÊTE – Ils sont plus d’une centaine à vivre dans les souterrains de la Défense. Dormant sur des cartons et vivant d’invendus, ils sont séparés de l’opulence du quartier d’affaires par une simple dalle de pierres.

Il est 7 heures sur l’esplanade de la Défense, l’heure de la grande bousculade. Sur la dalle de 30 hectares, une fourmilière de costumes, de tailleurs et d’at- tachés-cases. On se croise, on se double, on s’évite et on s’excuse dans ce « Manhattan à la française », souhaité à l’époque par le général de Gaulle. C’est un matin comme les autres : les 170 000 salariés du plus grand centre d’affaires d’Europe se pressent pour rallier leurs tours respectives. Ils travaillent pour un salaire moyen de 3 500 euros net par mois au service de 2 500 entreprises, dont de nombreuses font partie du CAC 40. Jean-Baptiste est de ceux-là. Il travaille comme business developer dans la tour Séquoia depuis bientôt onze ans. Chemise impeccable et veste entrouverte, le quadra s’excuse de ne pouvoir nous indiquer la Maison de l’amitié (…)

Lire la suite dans Soixante-Quinze # 16 en vente en kiosque à partir du mardi 29 août 2017.

Photo de couverture © Mathieu Génon

Pour acheter Soixante-Quinze # 16 en version numérique où est publié intégralement cet article cliquez ici.

Pour commander le Soixante-Quinze # 16, cliquez ici.

Pour s’abonner à Soixante-Quinze, ou acheter le numéro qui vous manque, cliquez ici.

Par Margaux Dzuilka

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *