Ils brassent en bas de chez vous

Ils brassent en bas de chez vous

EN KIOSQUE # 15 – REPORTAGE LONG – L’été est là et avec lui l’envie d’une bière bien fraîche à boire d’un trait. Ça tombe bien, les microbrasseries de quartier se développent. De la Goutte-d’Or à Saint-Denis en passant par le canal de l’Ourcq, nous en avons visité trois.

CHÂTEAU ROUGE EN BOUTEILLE

C’est lové au cœur du quartier de la Goutte-d’Or, dans le 18e arrondissement, aux abords du square Léon, que Thierry Roche a décidé d’installer sa brasserie, il y a cinq ans. Ici et nulle part ailleurs (…)

Frédéric Fillion venait d'un tout autre univers que la bière quand il a été embauché par Thierry Roche. © Mathieu Génon

Frédéric Fillion venait d’un tout autre univers que la bière quand il a été embauché par Thierry Roche.

LE GOÛT DE L’AMÉRIQUE

L’histoire des Brasseurs du Grand Paris, c’est celle d’un duo atypique de quadras. Un Français et un Américain, tous deux Parisiens d’adoption, qui ont commencé à brasser leurs premières bières pour le plaisir. Anthony Baraff, 39 ans, s’est formé aux États-Unis en 2010 avant de suivre sa copine à Paris (…)

À Saint-Denis, ce n'est pas la place qui manque, ce qui permet de voir l'avenir en grand. © Mathieu Génon

À Saint-Denis, ce n’est pas la place qui manque, ce qui permet de voir l’avenir en grand.

UNE MOUSSE EXISTENTIELLE

Qu’il semble loin le temps où Edward Jalat-Dehen et Loïc Lecoin, les deux brasseurs de la Brasserie de l’Être, imaginaient leurs recettes de bières dans un sous-sol du 19e arrondissement. Depuis qu’ils ont investi une ancienne métallurgie de 420 mètres carrés à quelques pas du canal de l’Ourcq, en 2015, les deux amis ont retrouvé la lumière (…)

Edward Jalat-Dehen et Loïc Lecoin ont élu domicile près du canal de l’Ourcq. © Mathieu Génon

Edward Jalat-Dehen et Loïc Lecoin ont élu domicile près du canal de l’Ourcq.

Lire la suite dans Soixante-Quinze # 15 en vente en kiosque.

Photographies Jean-Marie Heidinger @ Hans Lucas

Acheter le PDF de Soixante-Quinze # 15 dans lequel est publié intégralement cet article, cliquez ici.

Pour s’abonner à Soixante-Quinze, ou acheter le numéro qui vous manque, cliquez ici.

Par Véronique Bury

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *