Portfolio : Aux premières loges

Portfolio : Aux premières loges

EN KIOSQUE # 15 – Le matin, le midi, le soir, la nuit. Devant les loges, des allers-retours. Derrière leurs rideaux, les concierges. Cibelle, Manuela, Elizabeth, Mariela, Abder, Marie-Jose, Paula. Les yeux et les oreilles de l’immeuble,
ce sont eux. Les talons des femmes qui claquent au sol, le grincement de chaque marche de l’escalier, la délicatesse ou la brutalité avec laquelle la porte de l’ascenseur se ferme, les cris, les chuchotements… Ils savent. Et nous, que savons-nous d’eux ? Ici, leurs rideaux s’entrouvrent. Prenez le temps de les écouter. Prenez le temps de les regarder. Prenez le temps de les voir.

Légende photo : Paula s’est installée ici il y a sept ans, mais travaille pour le même syndic depuis quatorze ans. Dans son ancienne loge, dans le 14e, elle dormait sur le canapé du salon et sa fille dans un petit coin nuit. Elle a souhaité qu’elle ait une vraie chambre « parce qu’à 13 ans, ils aiment bien leur privacité (sic) ». Au début, elle trouvait les gens du 7e « snobs ». Ici, « il n’y a que douze locataires, mais des appartements de 200 m2 ! » Sa fille adore le quartier mais regrette qu’il n’y ait pas de centre commercial. « Ma loge est ouverte de 7 h à 12 h, puis de 16 h à 20 h : je fais de bonnes journées. »

Voir le portfolio complet dans Soixante Quinze # 15 en vente en kiosque

L’installation documentaire, photographique et sonore La Loge, est visible sur nadegeabadie.fr/laloge.

Acheter le PDF de Soixante-Quinze # 15 dans lequel est publié intégralement cet article, cliquez ici.

Pour s’abonner à Soixante-Quinze, ou acheter le numéro qui vous manque, cliquez ici.

Par Louis Jeudi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *