La tour Eiffel sous protection rapprochée

La tour Eiffel sous protection rapprochée

Paroi de verre anti-balles, nouveaux accès et signalisations, moins de file d’attente. En septembre 2017 – s’il est validé par le conseil de Paris – débutera un plan de réorganisation de l’accueil des visiteurs de la tour Eiffel.

Avec 6 à 7 millions de visiteurs, la tour Eiffel est le monument le plus visité du monde. C’est aussi l’emblème de la capitale. Jean-François Martins (adjoint au tourisme d’Anne Hidalgo), et le président de la SETE (Dociété d’exploitation de la tour Eiffel) Bernard Gaudillère, ont présenté, mardi 20 juin 2017, à la mairie de Paris, un plan de réorganisation de l’accueil des visiteurs largement axé sur la sécurité. Une paroi de verre va circonscrire le parvis de la tour Eiffel et des grilles une partie des jardins. Le périmètre des caméras de surveillance sera élargi et il y aura davantage de points de contrôle. Cela s’ajoute a une présence policière déjà permanente.

À partir de janvier 2018, les tarifs vont augmenter. Aujourd’hui l’entrée coûte 17 euros et il existe des tarifs spéciaux qui ne devraient pas changer. La SETE se fixe l’objectif de vendre 80% des billets sur internet, contre 23% aujourd’hui. Dans les stations de métro qui déservent la tour Eiffel, la signalisation va être améliorée.

Ce plan, dôté d’un budget de 300 millions d’euros, va s’étaler de 2017 à 2032. Le projet d’un nouveau bâtiment d’accueil n’est pas encore confirmé, mais il pourrait être mené entre 2021 et 2023. Quant aux rumeurs de galerie commerciale en sous-sol, Jean-François Martin a démenti. Tout au long du plan auront lieu des grands chantiers d’entretien et de maintenance. La mise en place de visites numériques est aussi au programme. Une partie du budget sera aussi consacrée au rayonnement du monument durant les grands évènements parisiens à venir. Si Paris obtient les JO de 2024, tout sera mis en œuvre pour que la dame de fer devienne la diva de l’olympiade. Sous protection rapprochée.

Photo DR

Pour s’abonner à Soixante-Quinze, ou acheter le numéro qui vous manque, cliquez ici.

Par Louis Jeudi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *