Dans l’atelier de JonOne

Dans l’atelier de JonOne

EN KIOSQUE # 12 – Fameux ou non, ils ont tous leur petit coin à eux, où vient l’inspiration. Chaque mois, un artiste parisien dévoile son atelier.

C’est en 1987, que JonOne quitte New York et son Harlem natal pour Paris. John Andrew Perello de son vrai nom signe à cette époque ses graffs Jon156. Son expérience parle pour lui. Ses armes, il les a faites sur les murs de son quartier, les métros ; et son crew, le 156 All Starz, est une référence dans le monde du graffiti. À son arrivée, John cède au charme d’une capitale qu’il ne connaît pas « à l’air plus frais qu’à New York », et tombe amoureux des bruits et des odeurs d’une ville qu’il juge plus stimulante : « Tout était réuni pour la création. »

Photo © Mathieu Génon

Lire la suite dans Soixante-Quinze n°11, en vente en kiosque.

Pour s’abonner à Soixante-Quinze, ou acheter le numéro qui vous manque, cliquez ici.

Par Mathieu Génon

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *