Pollution de l’air : ils agissent pour Paris

Pollution de l’air : ils agissent pour Paris

Respirer tue. Chaque année, 3 000 personnes décèdent de la toxicité de l’air dans la capitale. Loin du fatalisme, certains se bougent pour que ça change. Face à un État absent, à des acteurs industriels et agricoles qui ne jouent pas le jeu, la solution se trouve peut-être du côté de ces Parisiens – élus, entrepreneurs, associatifs, citoyens – qui s’engagent contre cette atmosphère qui nous empoisonne.

1 – LES TROIS MOUSQUETAIRES DE LA VILLE
La municipalité s’attaque de front à la circulation automobile, polluant numéro un dans la capitale. Trois adjoints verts, Célia Blauel, Bernard Jomier et Christophe Najdovski, sont en première ligne.

Leur champ d’action, c’est la capitale. Leur repaire, le troisième étage de l’hôtel de ville, où les bureaux des adjoints sont voisins. Entre Célia Blauel, Bernard Jomier et Christophe Najdovski, les trois mousquetaires verts de la majorité municipale, c’est un pour tous, tous contre la voiture (…)

2 – LES STARTUPEURS DE BONNE CONDUITE

– Drust, la course à l’économie
– Karos, le covoiturage instantané

3 – LES CITOYENS EN JUSTICE CONTRE L’ÉTAT
Une dizaine de Parisiens, comme Clotilde Nonnez et Rachid Z., entament des procédures pour « carence fautive ». Leur but : déclencher une prise de conscience des pouvoirs publics.
La cause de leurs douleurs quotidiennes est là, sous leurs fenêtres : le périph, avec le goulet d’étranglement de la porte de Saint-Cloud (…)

4 – LES VÉLORUTIONNAIRES
La capitale à bicyclette, ça reste laborieux. Les associations veulent accélérer la transition douce, dans le sillage de l’ambitieux Plan vélo de la mairie. À condition que celui-ci rattrape son retard…
Longtemps, David Bruno a été un moniteur de cyclisme un brin para- doxal. Pour aller travailler à l’association AICV (Animation insertion culture vélo), installée en bordure du canal de l’Ourcq (19e), cet homme jovial se déplaçait… en voiture ! Mais c’est fini (…)

5 – LE MILITANT QUI VEUT AÉRER L’ÉCOLE
Olivier Blond soumet au budget participatif de la Ville un projet pour faire des établissements scolaires des sanctuaires d’air pur.
« Ah bon, c’est public ? » Début février, Olivier Blond est surpris quand on l’interroge sur son projet (…)

6 – LES LIVREURS ÉCOLOS
Pour le transport de marchandises à Paris, l’utilitaire diesel demeure la norme. Mais la donne change avec des entreprises de logistique qui développent des modes d’acheminement doux.
Les coursiers à vélo et leurs petits baluchons sont désormais célèbres dans la capitale. Même pour des plus gros gabarits, des entreprises parisiennes tentent de promouvoir la livraison verte (…)

7 – LES BONS INFORMATEURS
Des applications mobiles permettent de connaître la qualité de l’air en temps réel et d’adapter ses itinéraires en conséquence. Les médecins, eux, rappellent les bons gestes.
Fin d’après-midi, c’est l’heure de l’apéro. Problème, la pollution est perceptible à l’œil nu. Une vérification sur le téléphone s’impose. Se poser en terrasse ? « Pas idéal », avertit Plume. La bière, c’est pas une bonne idée (…)

Photo © Mathieu Génon

Lire la suite des articles et le dossier complet dans Soixante-Quinze # 11 en vente en kiosque.

Pour s’abonner à Soixante-Quinze, ou acheter le numéro qui vous manque, cliquez ici.

Par Philippe Schaller

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *