Intrus de soirées

Intrus de soirées

EN KIOSQUE # 10 – Profiter des fêtes huppées de la capitale sans dépenser un euro, c’est possible. Pour certains, c’est même une passion, voire une addiction. Secrets, splendeurs et misères des pique-assiettes.

Dans un petit appartement de l’est parisien, un jeudi en fin d’après-midi, le smartphone de Pascal bourdonne sur la table du salon. Les SMS tombent toutes les cinq minutes. « Les affaires reprennent ! » s’amuse-t-il. Que contiennent ces messages ? « Des plans de soirées à incruster envoyés par mes contacts », explique-t-il. Pêle-mêle : une réception organisée par une start-up au Georges, le restaurant chic du Centre Pompidou, un défilé au Grand Palais ou encore un cocktail dînatoire au Pavillon Dauphine. « Ce soir, on devrait bien s’amuser », se réjouit ce quinquagénaire bien conservé. Dans les heures qui suivent, il va « s’inviter » dans plusieurs fêtes aux quatre coins de Paris… sans le moindre carton.

Photo © Mathieu Génon

Lire la suite dans Soixante-Quinze n°10, en vente en kiosque.

Achetez cet article sur Articly : https://www.articly.com/article/169826

Pour s’abonner à Soixante-Quinze, ou acheter le numéro qui vous manque, cliquez ici.

Par Julien Tissot

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *