Paris vers le futur

Paris vers le futur

EN KIOSQUE # 8 – Demain, c’est maintenant. Aux Batignolles, à Paris Rive gauche ou bientôt aux abords de la tour Triangle, on peut déjà se projeter dans la vie d’après, celle de 2020 et donc, aussi, de 2100. La capitale n’en finit pas de juxtaposer à la vieille pierre des immeubles colorés, translucides et vertigineux : un modernisme jugé outrancier par certains mais qui crée un nouveau décor que les Parisiens devront s’approprier.

1 – LA BALANCE DE LA CITE JUDICIAIRE

Le futur tribunal de Paris : 38 étages, 160 mètres de hauteur.

Le futur tribunal de Paris : 38 étages, 160 mètres de hauteur.

D’un côté, un chantier à 30 grues et l’ébauche d’un gigantisme moderne construit sur rien, aux portes de Paris. De l’autre, la vieille pierre historique, touristique, et des rues que les Parisiens regardent d’un air légèrement vaniteux. La ZAC Clichy-Batignolles et l’île de la Cité, deux quartiers que tout oppose, et pourtant intimement liés depuis quelques années. En 2017, au mieux, le Palais de justice et la direction générale de la police judiciaire (DRPJ), appelée le « 36 » (car au 36, quai des Orfèvres), quitteront le 1er arrondissement et déménageront dans ce tout nouveau quartier du 17e. Ensemble, ils formeront, sur deux bâtiments distincts, la Cité judiciaire, en cours de construction entre les Maréchaux et le périphérique. Le tribunal de Paris sera même logé dans un gratte-ciel de 38 étages et 160 m de hauteur. Conçu par l’architecte italien Renzo Piano, il sera composé de quatre bâtiments superposés en escalier et aux toitures forcément végétalisées. On y attend près de 9 000 personnes chaque jour (…)

2 – LES GARES MENERONT GRAND TRAIN
Certains ont eu tôt fait de se montrer réticents. Rénover le quartier des gares du Nord et de l’Est, dans le 10e arrondissement de Paris, reviendrait inévitablement à en exclure les plus fauchés de ses habitants et ses
plus mauvaises fréquentations. Un travailleur social, qui intervient quotidiennement dans cette zone, craint le changement d’atmosphère, la contamination par les bobos ou, pire, par les plus riches – les hommes d’affaires en provenance de Londres ou de Bruxelles, qui trouveraient répit, confort et espaces de travail dans des hôtels haut de gamme (…)

3 – LE TRIANGLE INFERNAL

La tour Triangle pourrait être érigée au cœur du parc des expositions de la porte de Versailles.

La tour Triangle pourrait être érigée au cœur du parc des expositions de la porte de Versailles. © Herzog & de Meuron

La pose de la première pierre n’est pas pour demain, mais c’est le projet qui fait le plus parler de lui. Prouesse architecturale pour les uns, accusée de défigurer la capitale pour les autres, la tour Triangle a des chances
d’être érigée en plein parc des expositions de la porte de Versailles dans les cinq prochaines années. Le parcours sinueux de ce dossier controversé tire-t-il vraiment sur la fin ? (…)

4 – NOUVEAU LOOK POUR LA TOUR MAL AIMÉE (par Philippe Schaller)
Ses détracteurs disent qu’elle offre la plus belle vue de Paris… car quand on y est, on ne la voit pas. La tour Montparnasse, esseulée dans le sud dans le capitale – mais bientôt rejointe par la tour Triangle –, est l’un des bâtiments les plus détestés des Parisiens (…)

5 – LA POMPE RETROUVEE DE LA SAMARITAINE (par Philippe Schaller)
Les cafés et restaurants des environs attendent impatiemment la renaissance de la Samaritaine, une décennie après sa fermeture. « On aimerait bien récupérer tous les clients qu’on a perdus », soupire un serveur expéditif. Encore deux ans et les Parisiens – et les touristes – pourront (re)découvrir, au bout du Pont-Neuf, dans le 1er arrondissement de Paris, ce temple du shopping en friche (…)

6 – PARIS RIVE GAUCHE AU BOUT DU TUNNEL
Le chantier est à mi-parcours. On le croirait avancé davantage, tant il court depuis longtemps et tant on le trouve changé à chaque passage. C’est que, depuis le début des années 1990, cet immense plan d’aménagement de 2,5 km2 – le plus important jamais entrepris à Paris depuis Haussmann –, de la gare d’Austerlitz à la lisière d’Ivry (13e) et de la Seine aux voies ferrées, n’en finit pas de dévoiler son visage (…)

Légende photo page d’accueil : La ZAC Clichy-Batignolles, 54 hectares de parcs, de bureau, de logements, de commerces et d’équipements publics. Photo © Mathieu Génon

Lire la suite du dossier et les articles complets dans Soixante-Quinze n°8, en vente en kiosque.

Pour s’abonner à Soixante-Quinze, ou acheter le numéro qui vous manque, ici.

Par Virginie Tauzin

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *