« Je fais partie d’une légende, le PSG »

« Je fais partie d’une légende, le PSG »

Ex-joueur puis entraîneur du Paris Saint- Germain, Luis Fernandez n’a presque jamais quitté Paris depuis vingt ans. Au Central, son bistro dans le 17e, l’ancienne légende des bleus rappelle que l’histoire dorée du PSG a commencé avant l’arrivée des Qataris et de Zlatan.

Soixante-Quinze : Vous dites que vous êtes « né au PSG », votre premier club pro. Quel attachement portez-vous à ce club ?

Luis Fernandez : C’est mes racines, ma maison. Voilà pourquoi j’y suis resté aussi longtemps, de 1978 à 1986 comme joueur, puis dans les années 1990-2000 comme entraîneur. Ce que j’en garde ? Tous les titres gagnés : un championnat de France et deux Coupes de France en tant que joueur ; puis je suis le premier entraîneur du club à gagner une Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe, en 1996, et une Coupe de la Ligue. Sans parler d’un Trophée des champions. Il y a pas mal de fois où je suis premier avec cette équipe-là…

Finalement, n’est-ce pas vous la véritable légende du PSG ?

Je ne suis pas une légende. Je fais partie d’une légende, le Paris Saint-Germain. Zlatan Ibrahimovic, lui, c’est une légende. Mais il n’aurait pas pu clamer, en Espagne, en Angleterre, en Italie ou en Allemagne, que son club n’existait pas avant qu’il y joue. Il n’aurait pu entrer dans le stade le match d’après. Ou alors sous les quolibets et la bronca du public. Le PSG a une histoire.

Lire la suite de l’entretien dans le troisième numéro de Soixante-Quinze en vente en kiosques.

Pour s’abonner à Soixante-Quinze, ou acheter le numéro qui vous manque, cliquez ici.

Par La rédaction

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *