Pourquoi Paris n’est pas la capitale du foot

Pourquoi Paris n’est pas la capitale du foot

Des stars dans les tribunes et sur le terrain, des millions d’euros, du show : le Paris Saint-Germain fait sensation. Mais le nouveau club qatari attire plus de spectateurs que de supporteurs. Pour retrouver un club populaire, il faut franchir le périph vers l’historique Red Star, à Saint-Ouen, en Seine Saint-Denis.

Le problème, c’est que le géant parisien lui fait de l’ombre, comme il écrase les deux autres clubs franciliens : le Paris FC et le Créteil-Lusitanos. Paris n’est pas une ville de foot. Reste le souvenir du PSG des années 1980-1990, celui de Luis Fernandez. L’ancien chouchou du Parc des princes se confie sur son attachement à cette équipe où il est né et avec laquelle il a tout gagné.

A la veille de l’Euro 2016, ce dossier, réalisé dans le n°3 de Soixante-Quinze, en vente actuellement en kiosque, montre une situation contrastée : d’un côté, Parc des princes et Stade de France en habits de lumière pour accueillir une prestigieuse compétition internationale et de l’autre, la réalité d’un sport populaire dont le développement s’effectue à rebours des grandes capitales européennes.

Et vous qu’en pensez-vous ?

Paris est-elle une ville de foot ?

Loading ... Loading ...

 

Légende photo : Un match du Red Star au stade Pierre Brisson de Beauvais, dans l’Oise, où le club de la banlieue parisienne était censé jouer à domicile la saison passée.

Lire le dossier foot dans le n°3 de Soixante-Quinze, en vente dans les kiosques parisiens et en proche banlieue.
Pour s’abonner à Soixante-Quinze, ou acheter le numéro qui vous manque, cliquez ici.

Par La rédaction

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *