L’homme couché

L’homme couché

Vous êtes nos yeux et nos oreilles : racontez-nous en photos, vidéos, votre Paris au quotidien. Tous les genres sont permis, dans les règles de la politique éditoriale de Soixante-Quinze que vous pouvez consulter en suivant ce lien.

En se baladant l’autre jour du côté du Luxembourg, dans le 6e arrondissement de Paris, Gael Poezevara, 44 ans, enfant du 13e, a été interpellé par une scène singulière. Résultat, un texte, deux photos.

Au beau milieu de la foule, un dimanche après-midi.
A République, on la joue collectif, à passer la nuit debout.
Au Luxembourg, il y a l’ultramoderne solitude de l’homme couché.
Sans rien entendre du tintamarre de la Place Edmond Rostand,
De la musique festive de la banda rougeoyante,
Du brouhaha du boulevard St Michel, il dort.
A contre-courant, étendu sur le bitume, il dort.
On ne sait s’il sourit en rêvant.
A quoi rêverait-il d’ailleurs
La foule a un visage, le sien a disparu.

 

Pour s’abonner à Soixante-Quinze, ou acheter le numéro qui vous manque, cliquez ici.

Par La rédaction

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *