Sommaire Soixante-Quinze n° 9

08
Une ville, trois regards
Photos XXL décalées en partenariat avec l’agence Hans Lucas

14 – 18
Les chroniques
L’observatoire, le dessin de Nicolas Vial, l’atelier de Moyoshi et l’inconnue du 75

20
L’ouverture : Chirac, roi des Parigots
Il y a quarante ans, en 1977, il était élu premier maire de Paris. Retour sur…
– dix-huit ans de règne, entre motocrotte et affaires
– l’enfance d’un titi paresseux
– son rôle dans la création du Samu social de Paris
– son rendez-vous fétiche au Salon de l’agriculture.

34 

Les trois courts
– Comme une lettre à la supérette (p. 34)
La Poste supprime des bureaux parisiens et confie la distribution du courrier à des commerces.
– Oyez, Paris ! (p. 36)
Dans le 18e arrondissement, Ségolène Thuillart fait renaître le métier de crieur public.
– Une poubelle à 2 milliards (p. 38)
La reconstruction de l’incinérateur d’Ivry est contestée pour son coût et son esprit peu écolo.

40 

Les longs reportages
– Les cirques en danger (p. 40)
Les chapiteaux traditionnels sont de plus en plus refoulés de la région parisienne, à cause des animaux.
– Portrait de quartier : Edgar-Quinet, un village à Montparnasse (p. 54)
Au pied de la tour, ce petit bout de 14e a pris un coup de vieux. Il n’en reste pas moins vivant.

48
L’entretien
– Kashink
La street-artiste à moustache du 20e fait du « funtivisme ».

60
Le portrait
– Véronique Ovaldé, « la reine du mot juste »

64
Par dessus le périph
– Tant qu’il y aura des champignons de Paris… en banlieue
Les producteurs d’Île-de-France ont souffert de la concurrence européenne. Mais ça va mieux.

70
Histoire
– La racaille de 1900 (p. 70)
À la Belle Époque, des bandes de jeunes des quartiers populaires, les apaches, terrorisent la capitale.
– Un Américain sous Paris (p. 74)
En 1905, l’ambassadeur
 des États-Unis en France retrouve dans le 10e le corps d’un héros de la guerre d’indépendance.

76 – 81
Les rendez-vous
Un chef, une pièce de théâtre, une expo, un livre et un poème pour le mois de janvier.

82
Le portfolio
– Gwenn Dubourthoumieu infiltré chez les ultrariches

90 

Secrets de fabrication
– Fabriquer Soixante-Quinze, c’est préparer 92 pages de reportages, de photos, de chroniques. Comment ça se passe en coulisse ?