Sommaire Soixante-Quinze n° 11

08
Une ville, trois regards
Photos XXL décalées en partenariat avec l’agence Hans Lucas

14 – 18
Les chroniques
L’observatoire, le dessin de Nicolas Vial, l’atelier d’Albin de la Simone et les inconnues du 75

20
L’ouverture : ils agissent pour dépolluer l’air de Paris

pollution-sommaire-1000

– les élus ;
– les startupeurs ;
– les citoyens en justice ;
– les cyclistes ;
– les militants associatifs ;
– les livreurs ;
– les informateurs.

32
Les deux courts
– Le bal-nommé (p. 32)
Face à la polémique, l’ancien cabaret antillais de Vaugirard (15e) ne s’appellera pas « Bal nègre ».

– Adieu, Grands Voisins (p. 34)
Le site désaffecté de l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul va être transformé en écoquartier.

36
L’entretien
– Cédric KlapischKlapisch-sommaire-1000
Du Péril jeune à Paris, le cinéaste a beaucoup filmé la capitale et mis en scène ses habitants.

42
Les longs reportages
– Portrait de quartier : fières Batignolles (p. 42)
Ce village bourgeois du 17e cultive une douceur de vivre bousculée par son vaste écoquartier.

– Les troubadours du métro (p. 52)
À l’heure du casting de printemps de la RATP, rencontre avec
 ces musiciens du sous-sol parisien.

60
Par dessus le périph
– Les gentlemans bricoleurs
Depuis Montreuil (93), les architectes de Ciguë réinventent les commerces chics de la capitale.

66
Le portrait
– Éloïse Bouton,
 Femen un jour, féministe toujours

portrait-sommaire-1000

70
Histoire
– La fin du ventre de Paris
En 1969, les Halles quittent la capitale pour Rungis. C’est le « déménagement du siècle ».

76 – 81
Les rendez-vous
Un chef, une pièce de théâtre, une expo, un livre et un poème pour le mois de mars 2017.

82
Le portfolio
– Les tribulations d’un enfant rom à Paris

90
Secrets de fabrication
– Fabriquer Soixante-Quinze, c’est préparer 92 pages de reportages, de photos, de chroniques. Comment ça se passe en coulisse ?