Edito N°1 – Zola était aussi journaliste

Edito N°1 – Zola était aussi journaliste

Nous y voici, au cœur de la grande métropole. Tout Paris… Ouah. Le défi est exactement celui qui nous faisait saliver. Paris, c’est sans fond, c’est sans fin. Soixante-Quinze naît aujourd’hui pour faire le portrait de ce territoire à une époque, notre époque, avec ses beautés et ses laideurs, ses hauts et ses bas, l’intérieur de ses quartiers, de ses foyers et de ses âmes – si elles veulent bien. Un jour, le nom de Zola est sorti d’un plaidoyer, en débattant sur le traitement d’un sujet et ce n’était pas un hasard. Plutôt, sans le savoir, notre vision. Emile Zola le naturaliste écrivait pour raconter la société parisienne sous le Second Empire. Ses romans étaient des témoignages : on vivait ainsi dans le quartier de la Goutte d’Or (L’Assommoir), il se passait ceci dans celui des grands magasins (Au bonheur des dames) et on croisait des gens comme cela aux Halles (Le Ventre de Paris). Dans Soixante-Quinze, nous n’écrirons pas des romans, mais les histoires ne seront pas moins vivantes et ancrées dans le réel. Et puis, Emile, « J’accuse » Zola était aussi journaliste.

Ceux qui nous suivent depuis Le 13 du Mois, le magasine consacré au 13e arrondissement que nous avons édité pendant cinq ans, se retrouveront dans l’humanisation de ce grand tout que forment Paris et sa banlieue. Le bout du monde au coin de la rue était notre credo. Les autres, ceux qui découvrent, comprendront vite que tout se raconte, pourvu qu’on interroge et qu’on accompagne. Paris a un souffle. Il nous maintient debout ou nous assomme. A nous d’en freiner la force pour attraper des instants et déchiffrer ce qu’ils disent de notre temps. Six mois de travail nous ont convaincu que Soixante-Quinze pouvait éveiller la curiosité de millions d’entre vous. Nous sommes fiers de vous le présenter aujourd’hui et espérons vous embarquer pour longtemps dans notre souffle à nous, rythmé et profond.

Par La rédaction

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *