C’est quoi un Parisien

C’est quoi un Parisien

« Prendre le temps comme il vient, c’est pa… pa…, c’est parisien », chantait Georges Milton dans les années 1930. Mais aujourd’hui, après les attentats de novembre 2015 et avant, peut-être, les JO de 2024, qu’est ce qu’être parisien ? Pour la philosophe Adèle Van Reeth, c’est un mélange d’habitude et d’expérimentations.

Soixante-Quinze : Qu’est-ce qu’être parisien ?

Adèle Van Reeth : Il y a autant de Parisiens que de représentations de Paris. Pour résumer, disons qu’il y a deux Parisiens : celui de l’intérieur (celui qui y vit) et celui de l’extérieur (celui qui voudrait tellement en être un) ; le Parisien citadin et le Parisien folklorique. Le premier ne se rend pas compte qu’il vit à Paris. Pour lui, c’est une ville d’habitudes, elle coule dans ses veines. Le deuxième est identifié aux monuments de la capitale, aux aliments et à tous les clichés associés à la ville. C’est l’image coquette et pittoresque de Paris, celle que l’on regarde, que l’on adule. (…)

Lire la suite dans le numéro 1 de Soixante-Quinze.

Pour s’abonner à Soixante-Quinze, cliquez ici.

Par La rédaction

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *